Le top 10 des meilleurs appareils photo


10. Canon PowerShot G16

© DR

Sa dixième place dans ce comparatif sonne un peu comme la mort du roi. Jadis maîtres de la discipline, les G de Canon dont ce G16 est héritier ont perdu de leur superbe. Le G16 dispose d’un viseur optique ridicule, son n’écran n’est pas orientable et son petit capteur ne peut tenir la distance. Heureusement son optique est lumineuse et il est bien construit et plutôt solide.

9. Canon PowerShot G1X Mark II

© DR

Son capteur grand format (presque APS-C) délivre de belles images et la qualité de finition est vraiment au top. Mais l’appareil est lent à faire la mise au point, ne dispose pas de viseur, sa rafale est médiocre et il s’avère assez encombrant par rapport aux autres compacts. Il doit être choisi pour son format, plus facile à manipuler pour les grandes mains que les appareils de Sony par exemple.

 

8. Sony Cyber-Shot RX100

© DR

L’appareil par lequel tout a (re)commencé : le RX100 a eu tellement de succès qu’il reste encore aujourd’hui au catalogue de Sony avec ses deux grands frères. S’il ne dispose pas des dernires raffinements technologiques, il dispose toujours de son arme fatale : un capteur 1 pouce qui surclasse tous les compacts traditionnels.

 

7. Olympus Stylus 1

© DR

S’il a dû renoncer au grand capteur 1 pouce pour des raisons de prix et de taille, le Stylus 1 propose une puissance de zoom inédite chez les compacts experts : un zoom x10,7 ! Des compacts experts, il récupère le mode RAW et une optique lumineuse sur toute la focale (f/2.8). Et (gros) bonus : en sus de son écran orientable, il dispose d’un viseur électronique de qualité.

 

6. Fujifilm X-Q2

© DR

De format slim donc très facile à glisser dans la poche d’une chemise, le X-Q2 fait partie de la gamme des « élégants », avec un design rétro & épuré. Ses deux points forts techniques sont la qualité des couleurs en jpeg et la réactivité générale de l’appareil, toujours prêt à shooter et prompt à faire le point (en plien jour). La montée en hautes sensibilité n’est pas formidable, la faute à un capteur trop petit.

 

5. Canon PowerShot G7X

© DR

Prenez un RX100 Mark II, donnez à l’écran orientable plus de latitude (pour les selfies) et passez-le en finition tout-métal dont Canon a le secret et vous obtenez un beau compact expert dans la lignée des PowerShot S. Rien de bien innovant, mais la copie est propre. Attention à la consommation d’énergie : en mode normal il ne tient que 200 clichés, le mode éco n’est pas un luxe.

Note générale : 7,4/10 | Prix : 569 € | Lire le test complet du Canon PowerShot G7X

© DR

Evolution du premier RX100, ce Mark II dispose d’un écran orientable, du Wi-Fi et d’un capteur plus sensible. Entre un Mark I vieillissant et un Mark III très cher, le Mark II a toujours du sens et reste donc toujours au catalogue de Sony. C’est dire si c’est une valeur sûre.

Note générale : 7,6/10 | Prix : 475 € | Lire le test complet du Sony Cyber-Shot RX100 Mark II

© DR

Roi de la miniaturisation, Sony a réussi à intégrer un viseur électronique et un écran orientable dans un boîtier qui tient dans une poche de veste, un vrai exploit. Profitant du même capteur que le RX100 Mark II, cette nouvelle mouture inaugure une optique encore plus lumineuse. Il faut réaliser la quantité de technologies intégrées pour accepter qu’un appareil aussi petit soit aussi cher.

 

2. Fujifilm X30

© DR

Avec son « petit » capteur et son optique aux spécifications modérées (f/2-2.8), le X30 ne paie pas de mine. Seulement les ingénieurs de Fuji, intransigeants quant à la qualité d’image, ont fait des miracles : les clichés sont beaux, bien piqués, les couleurs magnifiques et le petit viseur électronique fait le job. Compact, solide et pas trop cher, il est l’un de nos chouchous.

 

1. Panasonic Lumix LX100

© DR

Le LX100 est une démonstration du savoir-faire de Panasonic. Avec son grand capteur Micro 4/3 (plus grand que le 1 pouce de Sony !), il offre la même définition de 12 Mpix dans tous les formats (4/3, 3/2, 16/9, etc.) et une grande qualité d’image. Outre son équipement riche (AF de compétition, viseur électronique, écran tactile, etc.) il est le seul à filmer en 4K.